Le plus ancien vin du monde découvert dans une tombe vieille de 2 000 ans en Andalousie

La découverte du breuvage a dépassé toutes les attentes. Du vin resté mystérieusement dans son jus a été découvert dans une urne funéraire romaine vieille de 2000 ans en Andalousie (Espagne). La boisson alcoolisée restée intacte dans une jarre est depuis considérée comme le vin le plus vieux du monde.

Parmi huit niches funéraires trouvées lors de travaux dans une propriété de la localité de Carmona en 2019, plusieurs jarres et urnes, en terre cuite mais aussi en verre ont été découvertes par des scientifiques, selon une étude publiée ce lundi 17 juin dans la revue prestigieuse Journal of Archaeological Science.

Près de 5 litres au milieu de restes humains

Les chercheurs andalous n’ont pas été déçus par ce qui s’y trouvait à l’intérieur : des restes humains incinérés, de l'ivoire brûlé qui proviendrait d'un bûcher funéraire et environ 4,5 litres du fameux liquide rougeâtre, raconte CNN.

À lire aussi Des os humains vieux de plusieurs siècles découverts sur une plage après une chute de falaise

« Lorsque les archéologues ont ouvert l'urne, nous nous sommes presque figés », a expliqué auprès de la chaîne américaine José Rafael Ruiz Arrebola, professeur de chimie organique à l’université de Cordoue avant d’ajouter : « c'était très surprenant (...) car en temps normal le vin s'évapore rapidement ».

Record battu

Si une analyse chimique a confirmé qu’il s’agissait de vin, un examen plus poussé a permis d’éclaircir un détail. Contrairement à ce que laissait penser son...


Lire la suite sur ParisMatch