Un ancien ministre des Finances proposé pour diriger le gouvernement tunisien

UN ANCIEN MINISTRE DES FINANCES PROPOSÉ POUR DIRIGER LE GOUVERNEMENT TUNISIEN

TUNIS (Reuters) - Dix jours après l'échec d'une première tentative de former un nouveau gouvernement, le président tunisien Kaïs Saïed a désigné lundi un ancien ministre des Finances, Elyes Fakhfakh, au poste de Premier ministre.

Agé de 48 ans, ancien employé du groupe français Total, Elyes Fakhfakh dispose d'un mois pour former une coalition susceptible d'obtenir la confiance des députés.

A défaut, de nouvelles élections législatives seront incontournables.

Ministre des Finances en 2012, dans la période ayant immédiatement suivi la "révolution de jasmin" et la chute du régime Ben Ali, Elyes Fakhfakh a également dirigé le ministère du Tourisme.

Les élections générales d'octobre dernier ont débouché sur un parlement très fractionné. La première force parlementaire, la formation islamiste modérée Ennahda, ne contrôle que 53 des 217 sièges de l'assemblée.

Le 10 janvier, le Parlement a refusé sa confiance au gouvernement proposé par Habib Jemli, qui avait été désigné Premier ministre par Ennahda en novembre.


(Tarek Amara; version française Henri-Pierre André)