Un ancien collègue balance : Jean-Jacques Bourdin "sur la pente descendante", aurait choisi Sud Radio par défaut...

Blondet Eliot/ABACA

Jean-Jacques Bourdin va faire sa rentrée sur Sud Radio, dés le 29 août. Le journaliste de 73 ans, remercié avant l'été des antennes de BFMTV et RMC, après 20 ans de collaboration a décroché une quotidienne en direct, programmée de 10 h 30 à 12 h 30. Son émission s’appellera "Parlons vrai chez Bourdin". Et le Parisien nous révèle ce 26 août la vérité sur ce recrutement...

Du côté de la station, on se félicite de l'arrivée du champion des interviews musclées, et on rappelle que l’enquête pour agression sexuelle lancée contre lui il y a quelques mois est désormais classée sans suite. On annonce également que le contrat de la star a été signé pour un an, et que Jean-Jacques Bourdin ne coûte pas plus cher qu'un autre élément de la rédaction.

À lire également

Viré de BFMTV et RMC, Jean-Jacques Bourdin fait sa rentrée sur Sud Radio avec "Parlons vrai chez Bourdin"

Chez Altice, l'ex employeur de Jean-Jacques Bourdin, le son de cloche n'est évidemment pas le même... Un ancien collègue se moque : "C’est le pire de ce qui pouvait lui arriver", "Sud Radio, c’est quand même le sous-CNews !", "C’est le National de la radio, même pas la Ligue 2"....

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi