Un ancien chef de gare pour succéder à Guillaume Pepy à la tête de la SNCF

1 / 2

Un ancien chef de gare pour succéder à Guillaume Pepy à la tête de la SNCF

Jean-Pierre Farandou, l'actuel patron du groupe Keolis, devrait être désigné ce jeudi par Emmanuel Macron pour succéder à Guillaume Pepy.

Guillaume Pepy a un successeur. Nommé en 2008, l'emblématique PDG de la SNCF va quitter son poste à la fin du mois d'octobre. Et c'est Jean-Pierre Farandou, 62 ans, qui va lui succéder selon une information du Figaro confirmée à BFM Business par une source interne.

L'actuel patron de Keolis, société privée de transport de voyageurs et filiale de SNCF Mobilités, connaît bien la compagnie nationale pour y avoir effectué toute sa carrière. Cet ingénieur des Mines y a même débuté en 1981 comme simple chef de gare avant de gravir les échelons.

Après avoir occupé différents postes (responsable production, responsable marketing) au sein du groupe ferroviaire français, ce Bordelais d'origine est nommé chef de projet pour le lancement du TGV Paris-Lille en 1993.

Passé chez Keolis en 2004

Jean-Pierre Farandou crée ensuite, à Bruxelles, la structure juridique de Thalys International dont il assure la direction générale, de 1993 à 1998. De 2002 à 2005, il est à la tête de la région SNCF Rhône-Alpes dont le réseau TER est le plus important de France. Fin 2004, il rejoint le Groupe Keolis et prend la tête de Keolis Lyon. En 2012, il accède à la présidence du directoire de l'ensemble du groupe Keolis.

À 62 ans, il devra relever le défi du chantier SNCF 2020 avec le renforcement de la concurrence dans les transports. Et notamment celle de... Keolis, la société qu'il dirige aujourd'hui. En 2018, Jean-Pierre Farandou expliquait ainsi que Keolis comptait répondre à (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi