Un ancien cadre de Facebook défend à ses enfants de toucher à "cette merde"

franceinfo
Chamath Palihapitiya a travaillé comme vice-président en charge de la croissance de l'audience du groupe. Il s'interroge désormais sur les conséquences sociales et psychologiques du réseau social.

"Vous ne le réalisez peut-être pas, mais vous êtes programmés." Longtemps, Chamath Palihapitiya a travaillé comme vice-président en charge de la croissance de l'audience de Facebook. Aujourd'hui, il a tiré un trait sur le réseau social, au point d'interdire à ses enfants de l'utiliser. Il utilise au minimum "cette merde (sic)", a-t-il expliqué lors d'un débat organisé en novembre à la Stanford Graduate School of Business, signale The Verge (en anglais). L'ancien cadre a rejoint le groupe Facebook en 2007, avant de claquer la porte. Aujourd'hui, il critique, entre autres, les conséquences négatives de l'utilisation du bouton "J'aime" et recommande à tous de prendre "une vraie pause" avec les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux, selon lui, "sapent les fondamentaux du comportement des gens", a-t-il ajouté, en faisant part de "son immense culpabilité". "Je pense que nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social", juge-t-il aujourd'hui, selon des propos rapportés par le site Quartz (en anglais). Plus largement, il dénonce aujourd'hui l'écosystème des médias sociaux, basés sur les pouces, les cœurs et les goûts, lesquels créent "des boucles fonctionnant sur la dopamine". Avant de se montrer plus nuancé, quelques minutes plus tard, en estimant (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages