Ana a vécu 17 années de violences conjugales et peine à se reconstruire