Anaïs Baydemir "pas prête du tout" à se séparer de ses enfants : sa culpabilité évoquée à l'antenne

Ce vendredi 27 mai 2022 est un grand jour pour Anaïs Baydemir. Aujourd'hui, la Miss météo de France 2 a fait son grand retour après avoir profité de son congé maternité à la suite de la naissance de son fils Illan, né le 11 décembre 2021 (fruit de son union avec Mathieu Saby). Et elle n'a pas caché que la reprise était difficile.

C'est tout d'abord en story Instagram, le 26 mai, que la charmante brune de 42 ans a fait part de son déchirement de laisser son bébé et sa fille chez la nounou pour reprendre le chemin du travail. "Et voilà, on y est. Vous laisser pour de nouvelles aventures. Rendez-vous sur France 2 dès demain. Entre joie et déchirement comme beaucoup de parents et bien sûr, je ne suis pas prête du tout", peut-on lire en légende d'une photo de ses enfants Lina-Sultane (2 ans) et Illan, dont les visages sont soigneusement cachés par des émojis représentant un chat avec des coeurs à la place des yeux.

Et ce vendredi, Anaïs Baydemir a redit ô combien, malgré sa joie de retrouver le public, se séparer de ses enfants était difficile. "Comme beaucoup de parents, on ne va pas se le cacher, je reviens avec quelques cheveux blancs, de la fatigue, de la culpabilité, mais remplie d'amour à redonner. D'ailleurs, nous allons nous retrouver tous les week-end sur France 2 avec, je l'espère, de la joie et de la bienveillance", a-t-elle déclaré avant de parler de la pluie et du beau temps. Nul...

Lire la suite


À lire aussi

Fabienne Carat séparée du père de sa fille : en larmes, elle évoque sa culpabilité et les conséquences pour Céleste
Anaïs Baydemir séparée de son bébé : elle évoque sa fille en plein direct
Leïla Bekhti prête à dévoiler ses trois enfants ? Elle répond sans détour !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles