Un an après sa mort, les internautes chinois rendent hommage au docteur Li Wenliang

·1 min de lecture

Un an après sa disparition, les internautes chinois n’ont pas oublié le docteur Li Wenliang. Des milliers d’entre eux ont rendu hommage ce samedi à ce médecin sanctionné pour avoir alerté sur l’apparition de la nouvelle pneumonie virale à Wuhan, avant d’être réhabilité.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Une pluie d’émojis, des bougies virtuelles sur le compte Weibo du docteur Li, ce samedi. Si les Chinois et en particulier les Wuhanais entendent tourner la page du coronavirus, ils ne sont pas prêts d’oublier celui qui a été parmi les premiers à alerter sur les dangers de la pneumonie virale qualifiée de « rumeur » par les autorités au départ de l’épidémie.

Le décès de Li Wenliang le 7 février, il y a un an, a suscité un tsunami de colère et de tristesse dans tout le pays. Réhabilité depuis, le jeune ophtalmologue décédé à 34 ans des suites du Covid-19 n’a toujours pas de mémorial, c’est donc sur les réseaux sociaux que l’on s’exprime.

Des témoignages souvent personnels, comme adressés à un ami : « Bonjour docteur Li, bon Nouvel An lunaire. Comment allez-vous docteur Li ? Je postule à des universités de médecine, je compte sur votre soutien. » Ou encore : « Je pensais que tout le monde allait vous oublier, j’avais tort, vous vivrez à jamais dans le cœur des Chinois. »

Une mémoire du cœur entretenue notamment par les avocats des droits humains en Chine, qui fin janvier appelaient à toujours s’exprimer pour défendre la vérité, comme Li Wenliang a eu le courage de le faire au tout début de la pandémie.

À lire aussi : Coronavirus en Chine: la veuve du docteur Li Wenliang sort du silence