Des dizaines de personnes réclament "justice" et "vérité" lors d'une marche blanche en hommage à Delphine Jubillar

·2 min de lecture
Marche blanche en hommage à Delphine Jubillar un an après sa disparition - BFMTV
Marche blanche en hommage à Delphine Jubillar un an après sa disparition - BFMTV

876450610001_6287682851001

Une marche pour ne pas l'oublier. Ce dimanche, plusieurs proches de Delphine Jubillar, disparue le 15 décembre 2020, organisent une marche intitulée "justice et vérité".

"Nous sommes Delphine parce que nous sommes pour la justice et la vérité. Tes enfants, ta famille, tes proches méritent de connaître la vérité et que justice soit rendue", a appelé Hélène, amie de l'infirmière et co-organisatrice de la marche, la voix tremblante et visiblement émue, lors de l'hommage rendu à Delphine Jubillar. 876450610001_6287640171001

Plus d'un an après la disparition de la jeune femme, l'enquête a récemment connu de nouveaux rebondissements. Cette semaine, l'actuelle compagne de Cédric Jubillar a été placée en garde à vue pour "recel de cadavre", avant de ressortir libre. Les enquêteurs cherchaient à en savoir plus sur d'éventuelles confessions qu'auraient fait Cédric Jubillar à un ancien codétenu sur le lieu où se trouverait le cadavre de Delphine Jubillar.

"Quand est-ce que ce cauchemar va finir?"

"Nous sommes Delphine, parce que ce qui t'est arrivé aurait pu nous arriver et ne doit plus arriver. Nous sommes toutes avec toi, toutes ces femmes en couple, mariées qui souhaitent divorcer, toutes celles ont peur, toutes celles qui n'osent pas", a déclaré Hélène, avant que la marche ne débute.

Face à une foule d'anonymes regroupés devant le lac de la petite commune tarnaise, des amis de l'infirmière de 33 ans ont déployé une grande banderole blanche où l'ont pouvait lire "Delphine, Louis, Elyah, Justice et Vérité, On vous aime", en référence aussi à ses deux enfants placés chez leur tante.

"Quand est-ce que ce cauchemar va finir? Nous voulons la vérité. On n'a pas le drtoit d'enlever une maman à ses bébés. Briser le coeur de deux enfants comme ça, comment peut-on être indifférent?", s'est exclamé Emy, une autre amie de Delphine Jubillar, lors de l'hommage.

"On ne lâchera pas"

"C'est important de se mobiliser, car on ne l'a pas retrouvé, on ne veut pas qu'elle tombe dans l'oubli, on veut que les recherches continuent, on espère la retrouver très vite, pour elle", a déclaré Hélène à BFMTV.

"On ne lâchera pas, on ne laissera pas Delphine tomber dans l'oubli, on ne laissera pas le dossier se classer, on veut des réponses", a abondé Séverine, co-organistatrice également de l'événement.

L'année dernière, Cédric Jubillar avait d'ailleurs participé à une précédente marche blanche organisée pour Delphine, le 12 juin à Albi. Avant son placement en détention provisoire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles