Un an après, un homme toujours recherché pour le meurtre de sa femme au Texas

·2 min de lecture

Les autorités américaines sont toujours à la recherche d’un homme soupçonné d’avoir tué sa femme en octobre 2020.

Les autorités américaines sont toujours à la recherche active de Trent Vahn Paschal, soupçonné d’avoir tué sa femme au Texas. Cet homme aurait abattu son épouse le 21 octobre 2020. Ce jour-là, il aurait attendu Savannah Paschal dans la salle de bain de leur chambre et lui aurait tiré dessus. Il a ensuite été arrêté et inculpé mais relâché après avoir payé sa caution de 550 000 dollars. Suite à sa libération, il a pris la fuite et reste depuis, introuvable. «Nous sommes constamment sur nos gardes. Nous surveillons tout. C’est très anxiogène. Et cela a été une année très difficile», a commenté le père de la victime, Michael Kinchen, auprès de la chaîne KTRK.

Pour ajouter au sordide de cette histoire, l’homme durant sa cavale, a publié une vidéo sur YouTube, filmée avant le meurtre de sa femme. «Je lui ai dit de ne pas jouer avec moi, de ne pas jouer avec mes émotions», aurait-il déclaré sur les images. Puis, après le meurtre, il aurait cette fois-ci présenté ses excuses à ses enfants, dans une autre vidéo.

"Un sentiment étrange à propos de ce gars"

Lorsqu’il s’est enfui, le mari a découpé le bracelet électronique qui permettait à la police de le surveiller. Puis, il serait allé chez un concessionnaire automobile de Houston et aurait pris une Chevy Tahoe noire pour un essai routier. Il aurait ensuite pointé un couteau vers le vendeur, le forçant à quitter la voiture dans laquelle ils se trouvaient tous les deux. «Il a sorti un couteau et m'a dit de sortir de la voiture», a déclaré le vendeur à KTRK. «J'avais un sentiment étrange à propos de ce gars, comme si quelque chose n'allait pas, mais je ne pensais pas qu'il allait voler une voiture».

Trent Vahn Paschal est accusé de meurtre, de voies de fait graves et de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles