Anémone grande oubliée des César 2021, son fils écoeuré par le discours des membres du Splendid

·1 min de lecture

Comment parler du film "Le Père Noël est une ordure" sans y associer le rôle tenu par Anémone, l'inoubliable Thérèse. Culte pour de nombreux fans de la troupe du Splendid, ce film vaut à la comédienne une reconnaissance et un succès immédiat.

Anémone commence sa carrière au café-théâtre avec la troupe du Splendid. Elle tient son pseudonyme du premier film dans lequel elle a tourné, "Anémone" de Philippe Garrel.

Dans les années 80, elle est une actrice très populaire qui tient la tête d'affiche de nombreuses comédies : "Ma femme s'appelle reviens", "Les Babas-cool", "Pour cent briques, t'as plus rien" et Le Mariage du siècle dont elle écrit en grande partie le scénario.

Jean-Loup Hubert lui offre un rôle plus sérieux au milieu des années 80. Un contre-emploi réussi, puisqu'elle remporte le César de la meilleure actrice pour "Le Grand Chemin" en 1988. Film dans lequel elle partage la vedette avec Richard Bohringer.

Une belle carrière au cinéma et au théâtre pour celle qui a mis fin à sa carrière en 2017, avant de décéder 2 ans plus tard à l'âge de 68 ans des suites d'un cancer du poumon.

Alors lorsque la troupe du Splendid (presque) au complet ne l'a pas inclus dans leur discours de remerciements lors de la dernière cérémonie des César, son fils, Jacob Bourguignon, n'a pas du tout apprécié.

À lire également

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi