Amy Winehouse, 10 ans déjà (TMC) 5 moments-clés dans la vie de la diva de la soul

·1 min de lecture

L’enfance

Née le 14 septembre 1983 à Southgate, quartier du nord de Londres, Amy Winehouse fait partie d’une famille juive très soudée. Son père, Mitchell, est chauffeur de taxi, sa mère, Janis, préparatrice en pharmacie. À la maison, la petite Amy baigne dans l’univers musical de papa, qui vénère le jazz et chante en permanence les tubes de Frank Sinatra et de Tony Bennett. Amy porte une admiration sans bornes à sa grand-mère Cynthia, chanteuse de cabaret, qui lui insuffle un vent de liberté. Sensible et douée pour l’écriture, Amy va rapidement consigner ses textes dans un petit carnet.

Le premier choc

La vie d’Amy Winehouse bascule en 1992, quand elle apprend que son père mène une double vie. Ses parents divorcent et, pour la fillette de 9 ans, le monde s’écroule. "Elle va traîner toute sa vie le syndrome de l’abandon", explique Émilie Mazoyer, journaliste musicale. Pour la future artiste, à partir de ce moment, c’est un peu "si ça va bien, c’est que ça va forcément aller mal aussi". Un mal-être qui se matérialise par les scarifications qu’elle inflige à son corps…

Ses débuts musicaux

Amy Winehouse trouve refuge chez sa meilleure amie, Juliette Ashby. "La musique a toujours été notre passion numéro 1, explique cette dernière. Nous faisions des chansons et les présentions devant nos amis à l’école." Pour les deux copines, âgées de 10 ans, le modèle absolu reste Salt-... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles