Ampoules aux pieds : comment s'en prémunir et se soigner ?

De son petit nom scientifique phlyctène, l'ampoule se forme sous la surface de la peau après des frottements répétés sur une même zone, souvent causés par la chaleur, l'humidité et/ou la transpiration. Cet échauffement excessif s'accompagne d'une sensation de brûlure et d'irritation.

Pour refroidir cette zone et calmer le feu, la nature est bien faite : l'épiderme se décolle progressivement du derme et forme une petite poche remplie d'un liquide physiologique clair ou liquide séreux. Il s'apparente à du sérum et est chargé de faire barrage aux agressions.

Gestes simples

N'empêche, si l'ampoule est le plus souvent bénigne, elle peut causer des douleurs insupportables, surtout lorsqu'elle est « à vif ». Première chose à savoir : si elle est intacte, ne vous armez surtout pas d'une aiguille pour la transpercer de part en part. Des impuretés ou micro-organismes pourraient provoquer une infection. Pour les mêmes raisons, évitez d'arracher la peau.

Après l'avoir désinfectée et laissée sécher, appliquez un pansement hydrocolloïde dit « de seconde peau », à laisser en place jusqu'à ce qu'il se décolle par lui-même. L'idéal étant de la laisser, si possible, cicatriser à l'air libre, en prenant soin de nettoyer régulièrement la plaie.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi