Amoureuse à 83 ans, Anne ne veut pas quitter l’EHPAD

·1 min de lecture
Après un dégât des eaux dans sa maison, Anne trouve une place dans un EPAHD à la Rochelle où elle rencontre Jean-Claude, “le seul bel homme de la résidence ! Je n’ai jamais été aussi amoureuse. Il est doux, adorable. On passe des heures à se serrer, il a une bouche formidable” lâche la vieille dame, connue pour avoir une forte personnalité.

Son contrat d’hébergement avec la maison de retraite finissait le 31 mars mais Anne est tombée amoureuse de Jean-Claude depuis et refuse de le quitter.

“Nous nous sommes rencontrés à l’occasion d’un concert. C’est la seule personne à qui j’ai parlé. Moi, je veux rester avec Jean-Claude, nous sommes tellement heureux ensemble”, raconte au journal Sud Ouest Anne, 83 ans, ancienne libraire de la Rochelle à la retraite.

Après un dégât des eaux dans sa maison, Anne trouve une place dans un EPAHD à la Rochelle où elle rencontre Jean-Claude, “le seul bel homme de la résidence ! Je n’ai jamais été aussi amoureuse. Il est doux, adorable. On passe des heures à se serrer, il a une bouche formidable”, lâche la vieille dame, connue pour avoir une forte personnalité.

“Personne ne peut la contraindre”

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) lui a bien accordée un second délai mais l’organisation est bien décidée à faire partir la dame, qui causerait trop de problèmes. Avec son humeur aléatoire, son fort caractère, des résidents se seraient plaints. De plus, la famille de l’amoureux voit d’un très mauvais œil cette relation et serait ravie de la voir déguerpir.

Ce n’est pas l’avis de l’association pour adultes et jeunes handicapés (Apajh17) qui suit Anne depuis des années et qui dresse un portrait plus avenant de la vieille dame. Dans l’incapacité aujourd’hui de vivre seule, la vieille dame doit être prise en charge par un EPAHD et pour l’association “Anne est vraiment amoureuse”, “personne ne peut la contraindre de force à quitter la maison de retraite.”

Ce contenu peut également vous intéresser :