Amour et confinement : 1 couple sur 2 s'est déjà disputé pendant le confinement

Alors que la vie des Français a été totalement chamboulée par le Coronavirus et le confinement, une étude récemment publiée nous en dit plus sur leur santé mentale et leurs conditions de cohabitation. Et on parie que vous allez vous reconnaître.

On s'en doutait déjà, le confinement nuit gravement à votre couple. Après l'explosion des demandes de divorce en Chine (et celle, en France, de la charge mentale des femmes, une récente étude menée par l'Ifop révèle qu'1 couple sur 2 s'est déjà disputé avec son conjoint pendant cette période. La principale raison ? Les tâches ménagères. Pour les parents (37%), ce sont les enfants qui sont source de discordes : le temps passé sur les écrans et l'éducation sont visiblement les sujets les plus sensibles.

La santé mentale se dégrade

Pour passer le temps et surtout se changer les idées, les Français se tournent donc vers les loisirs. Si la lecture arrive en tête, elle est suivie de près par le sport et les jeux vidéo. On se demande bien où sont les films et les séries !

Mais cela ne semble pas suffire à compenser la dégradation de leur état mental : 41% des personnes interrogées affirment en effet être plus stressés qu'avant. 11 % d'entre elles confient même faire face à plus d'épisodes dépressifs jusqu'à avoir, dans certains cas, des pensées suicidaires. Les personnes les plus sensibles sont évidemment les plus impactées (55%) et donc ceux confinés dans un appartement ou une maison sans jardin (67%).

95,8 % des Français sont confinés dans une maison

Le logement joue bien évidemment un rôle essentiel dans le bien-être général. D'après l'étude, 95,8% des Français sont tout de même confinés dans une maison. 23% d'entre eux sont même (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

Confinement : pourquoi nos rêves sont plus étranges et intenses ?
#QuarantinePillowChallenge : allez-vous relever le nouveau défi d'Instagram ?
Warrior Yoga : retrouvez Aria Crescendo en live jeudi 9 avril à 17h sur notre compte Instagram ! 
38 % des Français seraient actuellement abstinents et se réserveraient pour la fin du confinement
Confinement: un couple bloqué aux Maldives vit une lune de miel sans fin