Amnesty estime que l’armée ukrainienne a mis en danger les civils, Kiev « indigné »

En plein conflit avec la Russie, de nombreux civils ukrainiens se réfugient dans des hôpitaux ou des écoles, parfois transformés en bases militaires (photo d'illustration).  - Credit:DANIEL LEAL / AFP
En plein conflit avec la Russie, de nombreux civils ukrainiens se réfugient dans des hôpitaux ou des écoles, parfois transformés en bases militaires (photo d'illustration). - Credit:DANIEL LEAL / AFP

« Nous avons documenté une tendance des forces ukrainiennes à mettre en danger les civils et à violer les lois de la guerre lorsqu'elles opèrent dans des zones peuplées », a déclaré Agnès Callamard, secrétaire générale d'Amnesty International, dans un communiqué paru jeudi 4 août. D'après Amnesty, l'armée ukrainienne a mis des civils en danger en établissant des bases militaires dans des écoles et des hôpitaux et en lançant des attaques depuis des zones peuplées pour repousser l'invasion russe. De telles tactiques violent le droit international humanitaire, avertit l'ONG dans un communiqué.

« Le fait de se trouver dans une position de défense ne dispense pas l'armée ukrainienne de respecter le droit international humanitaire », a-t-elle ajouté. Entre avril et juillet, des chercheurs d'Amnesty International ont enquêté sur les frappes russes dans les régions de Kharkiv (est), du Donbass et de Mykolaïv (sud-est), inspectant les sites touchés par des frappes et interrogeant des rescapés, des témoins et des proches de victimes.

À LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : des millions de civils manquent de vivres

L'Ukraine accuse Amnesty de créer une « fausse réalité »

Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, s'est dit jeudi « indigné » par les accusations « injustes » de l'ONG Amnesty International, qui a reproché à Kiev de mettre en danger des civils dans le cadre de la guerre avec Moscou. « Je suis indigné tout comme vous par le rapport d'Amnesty International [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles