Amir : cette photo qui déclenche la colère des internautes

Mauvais timing pour Amir. En pleine polémique sur la mort de George Floyd aux Etats-Unis, la publication du chanteur franco-israélien passe mal. Pour rappel, le 25 mai dernier, un afro-américain de 46 ans est décédé à la suite d'une arrestation policière ultra-violente (et filmée). Un événement qui a ravivé les tensions aux Etats-Unis, en proie depuis plusieurs jours à des manifestations violentes. De nombreuses célébrités, comme Beyoncé ou encore l'acteur John Cusack, pris à partie par des policiers à Chicago, ont manifesté leur soutien. C'est dans ce contexte que la photographie postée par Amir sur Twitter, ce 1er juin, a posé souci.

Sur le cliché le jeune homme de 35 ans, qui a annoncé il y a quelques mois une pause dans sa carrière, tient une pancarte en pleine rue, sur laquelle est écrit : "Il suffit de vivre, c'est bon". Dès la publication, les internautes ont fait le rapprochement avec d'autres clichés montrant des manifestants dans le monde qui mettent en avant le slogan "Black Lives Matter". L'ancien candidat de The Voice a ainsi été pris à partie par des twittos. "Vaut mieux des personnes influentes qui ne s’expriment pas que des personnes qui s’expriment comme ça... la honte", pouvait-on lire sur le réseau social, tandis que certains détournaient le message de la pancarte d'Amir.

Amir contraint de se justifier

Face à l'ampleur de la polémique, l'interprète de J'ai cherché a tenu à remettre les pendules à l'heure. Dans un message diffusé moins de deux heures plus tard,

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTO - Charlene de Monaco réapparaît aux côtés d’Albert... dans un look surprenant
Les 12 coups de midi : les doux mots d’Eric pour l'anniversaire de Paul
Najat Vallaud-Belkacem « triste et atterrée » pour la fin politique de son ancien mentor Gérard Collomb
« J’ai hâte de vous retrouver en vrai », Jean-Pierre Pernaut complice avec une journaliste
Jacques Dutronc toujours caustique : son fils Thomas donne de ses nouvelles