Amir ElNour Adam Soudan

Libération.fr

Arrivé en France en 2015, il dirige Arry, l’organisation humanitaire qu’il a fondée en 2011. Depuis qu’il a quitté le Soudan en 2002, Amir, 41 ans, a enchaîné les initiatives visant à accompagner les réfugiés. Au Caire, en Turquie, puis en Grèce. Celui qui fut enseignant en histoire-géo avant d’être contraint à l’exil, a été manager de projets, traducteur ou encore développeur de sites internet. Titulaire d’une carte de résident depuis cet été, il apprend le français de manière intensive, prélude au master en sciences sociales qu’il veut obtenir.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Adjim Danngar Tchad
Rooh Shahsavar Iran
Arman Tajiki Afghanistan
Carlos Arbeláez Colombie
«Dès qu’une parcelle se libère, on est cinq dessus»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages