Amiens-PSG : Kimpembe et Buffon absents, Neymar et Mbappé incertains

Frédéric Gouaillard
Gianluigi Buffon, à l’échauffement lors du match de Coupe de France contre Pontivy, le 6 janvier à Lorient

Le défenseur français et le gardien italien blessés ne se déplaceront pas dans la Somme, ce samedi. Cela pourrait aussi être le cas de Mbappé et Neymar.


Le Paris Saint-Germain se déplacera à Amiens ce samedi 12 janvier (17 heures), sans Presnel Kimpembe et Gianluigi Buffon. Le défenseur central français souffre toujours de l’adducteur, et a dû passer des examens ce vendredi. « Il était à l’hôpital, a confié l’entraîneur Thomas Tuchel. Il a encore du mal à faire des passes et même s’il y a un léger mieux, c’est encore difficile pour lui. » Le portier italien est lui touché à un mollet, et fera l’impasse sur le voyage dans la Somme, ce qui permettra à Alphonse Areola d’enchaîner une troisième titularisation d’affilée après Pontivy (4-0) en Coupe de France et Guingamp (1-2) en Coupe de la Ligue.




Le doute escorte aussi les présences de Kylian Mbappé et Neymar ce samedi au stade de la Licorne. « Kylian, après son coup au visage (NDLR : lors de PSG-Guingamp dans un choc avec le gardien breton Johnsson) et Neymar étaient très fatigués hier (NDLR : jeudi) à l’entraînement, rapporte le technicien allemand. On doit faire un point cet après-midi pour savoir s’ils pourront jouer. » Si l’international tricolore était bien présent lors de la dernière séance ce vendredi, ce n’était pas le cas du Brésilien qui, comme Adrien Rabiot, n’a pas foulé la pelouse du camp des Loges. Aucun risque ne sera pris avec les deux stars parisiennes qui viennent d’enchaîner les deux dernières rencontres de coupes nationales, et pourraient donc rester sagement à Paris ce week-end.

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

PSG : avec Tuchel, le changement, c’est tout le temps
Amiens-PSG : «Pas facile d’être toujours motivé à 100%», estime Tuchel
Incidents PSG-Belgrade : une amende de 35 000 euros pour Paris
Mercato du PSG : la quête du juste milieu
Le Bayern fait du pied à Rabiot