Amiens : envahie par les déchets des riverains, une école catholique doit fermer

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
L’école privée catholique Monseigneur-Cuminal accueille 82 élèves. (Illustration)
L’école privée catholique Monseigneur-Cuminal accueille 82 élèves. (Illustration)

De l'électroménager qui vole, des insultes qui fusent? Le quartier Étouvie, à Amiens, pâtit d'une insécurité galopante dont, développe Le Figaro, un lieu particulier est devenu le symbole : l'école catholique privée Monseigneur-Cuminal, qui va devoir fermer ses portes à la fin de l'année scolaire en cours.

Sylvie Seillier, la directrice diocésaine de l'enseignement catholique de la Somme, résume la situation dans un communiqué : « Depuis plusieurs années, la sécurité de l'école ne cesse de se dégrader, avec une accélération depuis la rentrée de septembre 2020. » Elle poursuit : « Cette annexe de quatre classes de l'école Saint-Jean, ouverte en 1997, subit quotidiennement les jets d'objets et de déchets en tout genre lancés depuis les étages au pied des classes. » Sylvie Seillier assure aussi que « des agressions du voisinage, différents trafics à proximité, des intrusions et occupations sauvages de la cour, des rodéos près de l'école participent à l'insécurité et empêchent l'école de fonctionner normalement ».

« J'ai failli me prendre un micro-ondes sur la tête »

Le bailleur social du bloc d'immeuble Les Coursives, la SIP, souligne que « les équipes de proximité passent beaucoup de temps à nettoyer les abords ». Un employé d'une entreprise de nettoyage se souvient avoir, un jour, « failli [se] prendre un micro-ondes sur la tête ». La même mésaventure est arrivée à une journaliste de France Bleu Picardie, cette fois avec une boîte de conserve.

À LIRE AUSSIViole [...] Lire la suite