Amiens : elle ne veut plus être la «Mère Dodu»

L'affiche publicitaire

Impossible de les manquer… les panneaux font 4 mètres par 3, et il y en a pas moins de 9000 installés dans différentes villes de France. La campagne lancée fin avril par la marque «Père Dodu» détourne des photos en noir et blanc, probablement prises dans les années 90. On y voit des groupies pancartes à la main devant une salle de spectacle, probablement un concert.

"Dodu, tu me fais du bien"

Sauf que l’écriteau ne porte plus le nom de la vedette ou du groupe star, mais vante les bienfaits des produits du célèbre volailler qui fête son cinquantième anniversaire.

Selon le Courrier picard, Céline, une Amiénoise de 39 ans s’est reconnue sur l’une de ces photos avec entre les mains un panneau ambigu «Dodu tu me fais du bien».

"La Mère Dodu"

Si elle a jugé cette découverte plutôt amusante dans un premier temps, depuis quelques jours cette affiche la fait nettement moins sourire, depuis que pour toutes ses connaissances elle est devenue la «Mère Dodu», surnom très moyennement flatteur. «On peut en rire, mais si c’est de la moquerie, ça peut être énervant» explique-t-elle dans les colonnes du journal.

Une action en justice

Céline effectue actuellement des recherches pour vérifier si c’est bien son visage sur la photo. le cas échéant, elle envisage de donner une suite judicaire à cette affaire, car selon Me Stéphane Diboundje, son avocat « Si c’est vraiment le cas, et que cette photo a été utilisée sans son consentement, ce n’est pas acceptable. On peut comprendre l’émoi de cette femme avec son image assimilée au Père Dodu », explique-t-il à Francetvinfo.

L’agence McCann à l’origine de la campagne se retourne pour sa part vers son fournisseur, la société Getty qui a puisé dans sa base d’archives pour fournir les images «libres de droit», sans toutefois pouvoir fournir avec précisions des renseignements sur la date et le lieu de la prise du cliché.