Amiante : le risque de cancers du larynx et des ovaires confirmé par l'Anses

Utilisé en masse pendant plus de 130 ans, l’amiante serait responsable de plus de 35 000 décès entre 1965 et 1995, en raison d’une maladie liée à une exposition prolongée dans le cadre du travail. Et parmi elles, les cancers du larynx et des ovaires, des cancers "sous-déclarés et sous-reconnus" quand ils sont liés à une exposition professionnelle, estime l’Agence de sécurité sanitaire (Anses).

Dans un rapport publié ce 19 septembre, l’agence confirme la relation causale entre certains cancers du larynx et des ovaires et une exposition professionnelle à cette fibre minérale. Une reconnaissance qui intervient dix ans après le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui avait reconnu, dès 2012, ce lien. Jusqu’à aujourd’hui, seuls les cancers broncho-pulmonaires et de la plèvre (mésothéliome) font l’objet d’un tableau de reconnaissance de maladies professionnelles.

Vers une meilleure prise en charge des malades

Selon les données fournies par l’Assurance maladie, 130 demandes de reconnaissance de cancers du larynx en maladies professionnelles ont été analysées entre 2010 et 2020. Sur la même période, seules six demandes ont été faites pour des cancers des ovaires. "Lorsque nous avons auditionné des professionnels de santé dans le cadre de cette expertise, nous nous sommes aperçus que malgré sa reconnaissance par le CIRC depuis dix ans, le lien entre les cancers du larynx et des ovaires et l’exposition à l’amiante (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Des consultations médicales gratuites "prévention" seront proposées à 25, 45 et 65 ans
20 heures d'attente aux Urgences : un patient décède sur un brancard
Quel sens se cache sous le terme de biosimilaires ?
L'heure à laquelle on mange à un impact sur l'humeur (les scientifiques ont identifié le pire moment)
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce dimanche 18 septembre 2022 : cas, les infos du jour en direct