Amiante, don du sang, France-Islande... L'essentiel de l'actu

Libération.fr
L'international français Kylian Mbappé marque un penalty contre l'Islande en amical, le 11 octobre 2018 à Guingamp

Le reportage

Au groupe Georges-Brassens, en banlieue parisienne, les professeurs exercent leur droit de retrait depuis une semaine, estimant leur santé et celles des élèves menacée par la présence d'amiante. Un danger qui pourrait concerner de nombreux établissements.  Une manifestation nationale est prévue ce vendredi. A lire ici. 

L'entretien 

 «Les ONG étrangères peuvent être un fardeau.» Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, justifie la décision de Jakarta de privilégier l’aide locale. Selon lui, l’arrivée de milliers de secouristes internationaux peut mener à une «catastrophe dans la catastrophe». A lire ici. 

L'enquête

L’enquête qui vise François Thierry, ex patron des stups, prend une nouvelle ampleur avec les gardes à vue de deux magistrates soupçonnées d’être impliquées dans le système d’importation massive de drogue mis en place par le policier. A lire ici. 

Le rapport

A partir de quel seuil est-on dans la misère ? Un rapport de l’Observatoire des inégalités rendu public ce vendredi suggère de revoir le mode de calcul en vigueur qui met sur le même plan trop de situations hétérogènes et se révèle inopérant, voire décourageant. A lire ici. 

Ce qu'il faut retenir

Foot. Méconnaissables, les champions du monde français ont attendu l’entrée en jeu supersonique de Kylian Mbappé et les dernières secondes pour sauver le match nul contre l’Islande (2-2), hier à Guingamp, devant un public breton conquis.

Ouragan. L’ouragan Michael a tué au moins six personnes aux Etats-Unis et laissé dans son sillage des paysages de désolation, alors que des milliers de soldats et de secouristes s’activaient jeudi en Floride pour des opérations de sauvetage, déblayer les rues jonchées de débris et rétablir le courant.

Don du sang. L’Assemblée nationale a maintenu le statu quo concernant une différence de traitement dans le don du sang touchant les homosexuels, vote qui a divisé jusque dans les rangs de la majorité LREM-MoDem, à l’occasion de l’examen (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Gaspard Gantzer, ancien conseiller de Hollande, se lance «officiellement» dans la course à la mairie de Paris
Affaire Ferrand: trois juges d’instruction désignés à Lille
Municipales: Gantzer lance sa campagne pour un «Paris en grand»
Les méthodes de l’ex-patron des Stups éclaboussent la justice
L’amiante, une bombe à retardement