Amende salée pour la Première ministre norvégienne qui avait organisé une fête d'anniversaire

·1 min de lecture

C'est une petite fête d'anniversaire qui fait désordre en Norvège. Comme le rapportent nos confrères du Figaro, elle concerne ni plus ni moins la Première ministre du pays. Erna Solberg a en effet organisé un repas pour ses 60 ans dans une station de ski à la fin du mois de février, comme l'avait révélé la chaine de télévision NRK. Il s'agissait d'un dîner au restaurant avec 13 personnes alors que la limite autorisée est de dix dans le pays lorsqu'il s'agit d'un événement privé.

Au final, Erna Solberg n'avait pu se rendre à cet événement familial, rappelle Le Figaro, puisqu'elle avait dû aller à l'hôpital pour un problème oculaire. Dans un premier temps, la police n'avait pas donné suite estimant les informations "trop imprécises". De la même façon, le lendemain, un autre repas avait été organisé avec 14 personnes dans l'appartement loué par la Première ministre.

>> A lire aussi - Norvège : il tente de parcourir 40 km en ski pour éviter la quarantaine obligatoire

Finalement, les enquêteurs ont conclu qu'Erna Solberg avait été la co-organisatrice et avait dépassé le nombre d'invités autorisés. Ils lui ont infligée 20.000 couronnes d'amendes soit un peu plus de 2.000 euros. Dans un communiqué, le commissaire a rappelé que "la loi était la même pour tous" et surtout que la Première ministre avait une image publique à faire respecter : "Madame Solberg est la plus importante élue du pays, et a, à plusieurs occasions, été la figure de proue des décisions du gouvernement sur les mesures (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sermonnée pour son management, une sénatrice LR menace pourtant son assistant de licenciement en plein arrêt maladie
Comment notre système de santé va sortir renforcé de la crise
Arnaqué sur Leboncoin, un acheteur traverse la France pour se venger
Euro, bitcoin, yuan : qui pourra remplacer le dollar ?
Ils participent à une marche-hommage et reçoivent une amende pour "violation du couvre-feu"