Amel Bent raconte une expérience traumatisante vécue par Vianney

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans une interview accordée à RTL, la chanteuse Amel Bent a fait une confidence à propos de son ami Vianney, passé tout proche de la mort lors du tournage d’une émission de télévision.

Une expérience traumatisante. Invitée sur RTL samedi, Amel Bent a raconté une histoire à propos du chanteur Vianney, avec qui elle partage le rôle de juré dans «The Voice». Interrogée à propos d’une possible participation à l’émission «Rendez-vous en Terre inconnue», la jeune femme a expliqué ne pas savoir si elle serait un jour capable de le faire, justifiant cette appréhension par sa peur de prendre l’avion. «Je préférerais faire "Nos terres inconnues" en France parce que je peux y aller en train ou en van», dit-elle.

Pour appuyer son propos, l’interprète de «Ma philosophie» est revenue sur une anecdote vécue par son ami Vianney, qui a participé au tournage de l’émission en Ethiopie. «Quand Vianney est revenu d’Éthiopie, on était en plein enregistrement de "The Voice", et le premier truc qu’il m’a dit c’est : "On a failli se crasher en avion, ils voulaient atterrir dans la rue avec des bagnoles cassées partout."» De quoi rendre encore plus anxieuse la star, qui indique que son camarade s’est même mis «à faire ses prières» au moment où il pensait s’écraser. «Il a dit au revoir à sa femme et à sa belle-fille, il pensait vraiment qu’il allait partir», ajoute-t-elle. «Ca m’a fait flipper», continue Amel Bent.

C’est en pays Afar, au coeur du désert éthiopien, que Vianney a participé au programme de France 2. En rentrant en France, il a raconté avoir été tellement touché par les rencontres faites sur place qu’il a écrit une chanson «Dabali». «C'est un rêve d'y aller. J'en ai une image fabuleuse c'est la corne de l'Afrique, c'est un truc qui me fait rêver depuis toujours», avait-il confié à l’époque du tournage.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles