Amel Bent révèle avoir fait une fausse couche pendant "The Voice"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

PARENTALITÉ - Le choc. La chanteuse Amel Bent s’est confiée avec émotion sur un événement traumatisant qui l’a profondément: une fausse couche. La jurée de The Voice est l’invitée de l’émission Sept à Huit ce dimanche 24 octobre pour le portrait de la semaine face à Audrey Crespo Mara. À cette occasion, la maman de deux petites filles a annoncé avoir perdu le bébé qu’elle attendait alors qu’elle enregistrait les premiers épisodes de la dernière saison de The Voice.

″‘Vous êtes enceinte, mais vous n’aurez pas d’enfant’, c’est dévastateur!”, confie Amel Bent, expliquant le cheminement de cette douloureuse expérience. “Des crampes au niveau du ventre”, puis très vite “dans les jours qui suivent, d’autres sensations que je connais moins”. Au téléphone, son médecin lui dit que “c’est un peu normal”, mais “les douleurs s’intensifient”. “Je ne dis rien, je traverse les journées d’enregistrement en me disant: ‘J’espère qu’il n’y a rien de grave’”.

Malheureusement son instinct ne la trompait pas. “En fin de compte c’est la désillusion, puisque quand j’arrive chez le médecin et qu’on fait l’échographie, il me dit effectivement que je suis en train de perdre le bébé que j’attendais”, se remémore la chanteuse de 36 ans.

“C’est un choc parce que, mine de rien, à partir du moment où on a fait un test de grossesse et qu’il s’avère être positif, on est enceinte. On le vit profondément dans son corps, dans son cœur. On le partage avec la personne avec qui on vit. On est déjà en train de s’imaginer un futur, ça va très très vite !” Une fausse couche “c’est une situation très particulière, très douloureuse, tant physiquement que psychologiquement.” Une blessure que la chanteuse a gardée secrète tout au long du tournage de The Voice.

Au début du mois d’octobre, Amel Bent, invitée sur le plateau de Quotidien, a confié vouloir agrandir sa famille qui compte déjà deux petites filles de 5 et 4 ans, Hana et Sofia. Son rêve: avoir deux petites filles de plus pour pouvoir créer une famille semblable à celle des Filles du docteur March.

À voir également sur Le HuffPost: La femme d’Alec Baldwin partage avec justesse sa fausse couche

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles