Amel Bent partage un adorable cliché avec ses filles Hana et Sofia dans les coulisses des Enfoirés

Samedi, Amel Bent a fait ses débuts en tant que coach de la version adultes de The Voice aux côtés de Marc Lavoine, Pascal Obispo et Lara Fabian. Une première marquée par un clash avec l'interprète de Fan. Mais la chanteuse révélée par Nouvelle Star est depuis des années l'un des piliers de la troupe des Enfoirés. La jeune femme garde d'ailleurs un souvenir très ému de sa rencontre avec Jean-Jacques Goldman lors de sa première participation au concert de la troupe. "Mon plus beau souvenir est ma première année au sein de la troupe, en 2006. D'abord parce que je découvrais que Jean-Jacques Goldman existait vraiment et qu'on ne m’avait pas menti . Aussi, ma plus grande fierté a été quand, cette même année, Les Enfoirés ont repris ma chanson Ma philosophie. J'ai été bouleversée de voir tous ces artistes, et certains dont j'étais fan, chanter mon titre. Je ne pourrai jamais oublier ce moment", nous a-t-elle confié.

"Mes reines dans l'arène"

La chanteuse était donc présente sur scène à l’AccorHotel Aréna de Paris pour la série de concerts donnés par les Enfoirés entre le 15 et le 20 janvier. Si certains habitués en étaient absents, la troupe a été renforcée comme chaque année par de nouveaux venus et même le retour d'anciens. Amel Bent n'aurait manqué ce moment pour rien au monde, mais la maman poule a aussi tenu à le partager avec ses deux filles, Hana (deux ans) et Sofia (trois ans), fruits de ses amours avec l’entrepreneur Patrick Antonelli. En plus de nombreuses photos coulisses

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Julien Cohen (Affaire conclue) victime d'un courrier antisémite
Après Le grand bêtisier du 31, Patrick Sébastien est de retour sur TF1 avec... sa femme !
Mort de Sébastien Demorand : "très triste", Denis Brogniart lui rend un touchant hommage !
Qui veut être mon associé ? : la créatrice de Constant & Zoé a reçu plus d'argent que prévu de la part des investisseurs !
Tensions entre Jean-Jacques Bourdin et Philippe Martinez sur BFM TV : "Où est l'intérêt de détruire l'économie ?" (VIDEO)