Amel Bent : combien a coûté son dressing pour cette saison de The Voice ?

La saison de "The Voice 2022" s'est achevée ce samedi 21 mai 2022 avec la victoire de Nour. Mais en terme de look, c'est une nouvelle fois Amel Bent qui a tiré son épingle du jeu avec un style impeccable, pendant comme après sa grossesse. Avec plusieurs tenues au programme cette saison, découvrez combien a coûté sa garde-robe lors de l'édition 2022 du télé-crochet de TF1.

Chaque saison de "The Voice" est l'occasion pour les fans de l'émission d'observer les looks portés par Amel Bent. Véritable icône mode, la chanteuse ne laisse rien au hasard et choisit ses looks de façon pointilleuse en compagnie de son styliste, Jérôme Baud. Et cette saison a été particulièrement intéressante, puisque la coach était enceinte pendant toute la première partie de la compétition.

Le prix de son dressing pour cette saison.

Cette année 2022, Amel Bent a décidé de faire confiance à différents créateurs, de Thierry Mugler à Louis Vuitton. L'une de ses robes, portée à l'occasion de la demi-finale quelques semaines à peine après sa grossesse, a même été faite sur-mesure, et son prix n'a pas été dévoilé. Pour le reste, le montant total des tenues de la chanteuse sur le plateau de "The Voice" a coûté la modique somme de... 5 815 euros. Sans compter bien sûr la robe au prix inconnu, qui a probablement coûté plusieurs milliers d'euros !

A LIRE AUSSI

>> Amel Bent : "Quand je vois les commentaires le samedi soir sur Twitter... "On m'a dit : "Va faire The Voice à Alger""

>> La Face Katché - Amel Bent : "J’élève mes enfants dans l’islam qui m’a été inculqué. Je leur demande d’être gentilles et tolérantes avec tout le monde"

>> Amel Bent enceinte : elle dévoile son ventre arrondi dans une robe moulante… Une future maman glamour et tendance

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles