Amel Bent, Camélia Jordana et Vitaa sortent "Sorore", un disque en trio

·2 min de lecture
Camelia Jordana, Vitaa et Amel Bent - @hellenaburchard / Twitter
Camelia Jordana, Vitaa et Amel Bent - @hellenaburchard / Twitter

On les connaissait en solo, les voilà en trio: les chanteuses Amel Bent, Camélia Jordan et Vitaa ont allié leurs forces pour le projet musical Sorore ("Sœur" en latin), où elles reprennent leurs propres tubes avec des harmonies.

Un projet né par hasard, comme l'explique Vitaa à BFMTV: "On se croise tous les jours au bureau et un jour on a mis une chanson d'Amel, Où Je Vais. On s'est retrouvé toutes les trois à entonner cette chanson. C'était cool de chanter comme ça ensemble des chansons à nous! L'idée est née de là."

Avec cet album, les trois artistes remettent leurs catalogues respectifs au goût du jour, et surfent sur le succès de l'album de Vitaa et Slimane. "Vitaa, on a senti que c'était presque une discipline qui l'a fait changer, qui l'a fait grandir, qui l'a enrichi", explique Amel Bent. "Je suis intervenue comme un médiateur", complète Vitaa.

Marine, "la chanson qui m'a donné envie de voter"

Seule chanson à ne pas être de leur répertoire: une reprise de Marine de Diam's. Sorti en 2006, ce morceau est une lettre ouverte à Marine Le Pen où Diam's fustige le Front national.

A un an de l'élection présidentielle, il était nécessaire d'en proposer une nouvelle version, explique Amel Bent: "C'est la chanson qui m'a donné envie de voter. Parfois, une chanson peut changer quelque chose en toi. Profondément. Ça l'a fait pour nous. On s'est dit qu'on passait le flambeau."

"Marine, tu es victime des pensées de ton géniteur", "Marine, on ne s’ra jamais copines parce que je suis une métisse et que je traîne avec Ali", "Donc j’emmerde… J’emmerde… J’emmerde qui? Le Front national!", rappe Diam's dans ce morceau, comme un écho au titre de Bérurier Noir, Porcherie, dont le refrain est "La jeunesse emmerde le Front national".

Outre Marine, le disque propose de nouvelles versions des morceaux Non, non, non et Moi c'est (de Camélia Jordana), Pourquoi les hommes? et Ma sœur (de Vitaa) et Ne retiens pas tes larmes (d'Amel Bent).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles