Amel Bent épanouie et amincie dans The Voice : "J’ai réglé mes problèmes et fait la paix avec mon corps"

·1 min de lecture

À 35 ans, Amel Bent rayonne. Pour sa quatrième année dans le fauteuil rouge de The Voice -elle a participé à deux saisons des Kids et c'est sa deuxième édition dans la version adulte du télé-crochet de TF1-, la chanteuse apparaît chaque samedi soir plus heureuse et épanouie que jamais. Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de TV Grandes Chaines que Télé-Loisirs vous dévoile en avant-première, la maman de Sofia (5 ans) et Hana (3 ans) revient sur sa sérénité retrouvée et sur son changement de silhouette. Éblouissante dans son total look Thierry Mugler lors des auditions à l'aveugle, Amel Bent en met plein la vue dans les battles dans une robe en soie verte crystal de chez Alessandra Rich. Un renouveau qui fait régulièrement réagir les internautes. Ce que comprend parfaitement Amel Bent. "C’est le jeu de la notoriété. Par définition elle brise ces limites qu’on a en société. J’ai fait tant d’efforts pour me sentir mieux que ça ne m’embête pas" explique-t-elle dans les colonnes de TV Grands Chaines. En revanche, une chose énerve la coach : qu'on puisse juger le corps d'autrui et donc le sien.

"Ce qui m'horripile c'est quand la limite du respectable est franchie confie-t-elle. On n'a pas le droit de juger le physique des autres. Je n’ai pas le droit de dire à quelqu'un : 'Je te préférais avec 15 kilos de plus', 'là, tu es moche". Ce n’est pas mon corps, ça ne me regarde pas. On n'a pas le droit de dépasser cette limite où tu touches à l’intégrité de la personne. Je (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"J'ai envie de lui mettre un coup de boule" : Stéphanie Fugain répond à Fabien Lecoeuvre et défend Hoshi (VIDEO)
Dîners clandestins : la police perquisitionne le palais Vivienne, domicile de Pierre-Jean Chalençon
Florian Gazan se souvient avoir failli mourir dans la piscine… de Claude François (VIDEO)
Loft Story : pourquoi certains lofteurs sont-ils floutés et d'autres non dans les documentaires autour de l'émission ?
Les Justes (Salto) : la rédaction vous conseille la pièce d'Albert Camus adaptée par Abd al Malik !