Ambre Andrieu, Miss Aquitaine : «Je veux encourager l'acceptation de soi»

·2 min de lecture

Concours Miss France 2022. Paris Match a interrogé Ambre Andrieu, Miss Aquitaine 2021. La jeune femme de 22 ans fait partie des 29 candidates qui prétendront à la couronne le 11 décembre prochain.

Paris Match. Où avez-vous grandi ?
Miss Aquitaine Ambre Andrieu. Je suis née en Aveyron et j’ai grandi dans le sud ouest !

Parlez-nous de votre région : pourquoi êtes-vous fière de la représenter ?
Je suis effectivement fière de représenter une région aussi belle que l’Aquitaine. Au risque de manquer d’objectivité, je pense qu’il s’agit d’une des plus belles en France. Sa diversité en fait sa force : la côte océanique, les Pyrénées et la grande forêt des Landes. Nous avons d’ailleurs plusieurs langues régionales et des identités marquées. Le béarnais, le périgourdin, le girondin, le basque... Je suis prête à relever le défi de représenter et de réunir une région aussi diverse culturellement au niveau national.

Suivez toute l'actualité Miss France

Quelles études poursuivez-vous et quel métier rêvez-vous de faire ?
Je suis en dernière année d’école d’ingénieurs en physique-chimie et j’aimerais faire un double diplôme de commerce. Si je continue dans cette voie, j’aimerais avoir un poste à responsabilité et sur le long terme pourquoi pas devenir PDG. Si je m’oriente plutôt vers le journalisme, j’aimerais avoir ma propre émission.

Quelles sont vos passions ?
Je suis passionnée de musique, je fais du piano depuis quelque temps. Je suis aussi passionnée par le journalisme de terrain. J’aime beaucoup partir à l’aventure, faire de nouvelles activités et rencontrer de nouvelles personnes.

Comment ont réagi vos proches lorsque vous leur avez annoncé que vous vous inscriviez à un concours de Miss ?
Mes parents ne m’ont absolument pas cru quand je leur ai annoncé, ils ont même pensé que c’était une plaisanterie.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles