Ambitions, désillusions, surprises... Et si la présidentielle était un film ? On a imaginé la bande-annonce

Elise Lambert, Mathieu Dehlinger, Atelier des modules

Il a fait durer le suspense. Longtemps. Et puis finalement, jeudi 1er décembre, depuis le palais de l'Elysée, François Hollande a pris tout le monde de court. Lors d'une allocution surprise,

le chef de l'Etat a annoncé sa décision : "J'ai décidé de ne pas être candidat à l'élection présidentielle." A partir de là, tout s'accélère : d'ambitieux prétendants se déclarent, de surprenants outsiders émergent, des favoris chevronnés trébuchent… Une histoire à rebondissements, digne d'un film : à l'occasion du premier débat de la présidentielle, lundi 20 mars, franceinfo vous propose la bande-annonce de cette folle campagne.

Victoires surprises lors des primaires

En un peu plus de deux minutes, nous vous résumons ce scénario que personne n'aurait osé imaginer il y a encore quelques mois. Un président sortant qui renonce. Des routards de la politique comme Alain Juppé, Nicolas Sarkozy ou Manuel Valls, un temps favoris des sondages, qui sortent de piste, évincés lors des primaires. Des victoires surprises dans ces scrutins, avec l'émergence de François Fillon à droite et de Benoît Hamon à gauche. Et d'incroyables embûches, avec la justice qui rattrape les candidats des Républicains et du Front national. L'histoire continuera à s'écrire jusqu'au 23 avril, date du premier tour de l'élection.

Retrouvez cet article sur Francetv info

"Cash Investigation". Pédophilie dans l'Eglise : le poids du silence
VIDEO. "Cash Investigation". Les exfiltrations internationales de prêtres accusés de pédophilie
Découverte : être grand-parent en 2017, par Yves Durand
"Pièces à conviction". Affaire Kerviel-Société générale : la justice sous influence ?
Ski : la Française Tessa Worley remporte la Coupe du monde de slalom géant

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages