Une ambition intime (M6) 1ères confidences de : Marine Le Pen, Rachida Dati, Anne Hidalgo et Marlène Schiappa

·1 min de lecture

En 2016, lors de la première édition, des critiques s’étaient fait entendre sur la « peopolisation » des politiques et le ton de la confidence employé dans Une ambition intime. Cinq ans plus tard, Karine Le Marchand revient avec un numéro consacré à cinq femmes. "Tout est parti d’un sondage : 90 % des Français se disent prêts à voter pour une femme", explique l’animatrice. Et de saluer ces cinq personnalités (Rachida Dati, Anne Hidalgo, Marine Le Pen, Valérie Pécresse et Marlène Schiappa) : "Elles se montrent simplement, comme elles ne se sont jamais révélées auparavant, différentes de leur image publique. J’ai eu de la chance, on en a trois qui se présentent à l’élection présidentielle." Mais que verra-t-on, ce soir, de ces femmes politiques ?

Extraits choisis

Pour l’occasion, Rachida Dati est revenue dans l’immeuble HLM de son enfance, à Chalon-sur-Saône. Elle évoque la mémoire de ses parents. Notamment Zohra, sa mère adorée, disparue en 2001 : "Comment pouvais-je continuer ma vie sans lui parler, sans la voir, sans toucher sa peau, sans entendre son rire ?" Et refuse d’occulter les origines très modestes de ses parents : "Ma soeur Malika m’a demandé de ne pas montrer les images, sous prétexte qu’on allait se moquer de nous. Je lui ai répondu : “Je ne peux pas dire que j’ai honte et être contente de ce que je suis devenue grâce à eux. Ce serait indigne.”"

<... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles