Amber Heard supplie Johnny Depp de la «laisser tranquille», il continue de fuir son regard

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Steve Helber/AP/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Six ans après leur divorce, Johnny Depp tente de laver son nom après les accusations de violences conjugales proférées par son ex-femme Amber Heard. Le procès en diffamation qui oppose les deux acteurs en Virginie se poursuit.

Après une semaine de pause, le procès opposant Johnny Depp à son ex-femme Amber Heard au tribunal de Fairfax (Virginie) a repris lundi 16 mai. L'actrice était de retour à la barre pour un contre-interrogatoire mené par l'avocate de son ex-mari, Camille Vasquez. Cette dernière a pris la parole en interrogeant Amber Heard sur le fait que Johnny Depp «ne l'a pas regardée une seule fois» depuis le début du procès. «Pas que j'aie remarqué, non», a alors répondu l'actrice d'«Aquaman», comme l'a rapporté «Hello ».

«Vous savez exactement pourquoi M. Depp ne vous regarde pas, n'est-ce pas ?», a ajouté l'avocate. Ce à quoi l'actrice a répondu à l'affirmative. «Il vous a promis que vous ne reverrez plus jamais ses yeux, n'est-ce pas vrai ?» Après une longue inspiration, Amber Heard a finalement répondu qu'elle ne se souvenait pas de cette promesse. Camille Vasquez a alors lancé un enregistrement audio remontant à l'époque où Amber Heard avait demandé le divorce de Johnny Depp, en 2016. Le couple s'était alors retrouvé à San Francisco. Lundi, la Cour a entendu la père de Lily-Rose et Jack (22 et 20 ans) affirmer : «Je ne suis rien pour toi, et je ne serai jamais rien pour toi. Nous ne nous reverrons plus jamais. Tu aimes regarder mes yeux ? Tu ne reverras plus mes yeux.»

Si Johnny Depp évite toujours le regard de son ex-femme, Amber Heard s'est en revanche adressée à lui directement, face à la Cour, comme l'a rapporté l'AFP : «Je dois revivre chaque jour, encore et encore, les choses les plus intimes, embarrassantes, profondément humiliantes et personnelles que j’ai vécues. C’est de la torture, c’est une énorme souffrance émotionnelle», a-t-elle affirmé. «Je veux passer à autre chose de ma vie, mais en faisant ce genre de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles