Amber Heard en proie à des troubles de la personnalité, un nouveau témoignage fait mouche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Voilà maintenant deux semaines que Johnny Depp et Amber Heard se livrent un nouveau bras de fer judiciaire en Virginie. Six ans après sa rupture, l'ex-couple continue de se déchirer autour d'accusations de violences conjugales.

Le procès en diffamation qui oppose Amber Heard et son ex-mari Johnny Depp se poursuit aux Etats-Unis, dans l'Etat de Virginie. Mardi 26 avril, c'est cette fois-ci le témoignage d'une psychologue, embauchée par les avocats de l'acteur, qui a attiré l'attention. Comme le rapporte l'AFP, Shannon Curry, psychologue clinicienne et médico-légale, a présenté un diagnostic pour le moins surprenant à la barre : selon elle, Amber Heard a souffert de troubles de la personnalité.

L'experte a indiqué que les personnes atteintes des troubles observés chez l'actrice "peuvent réagir violemment", ajoutant qu'elles "ont souvent des comportements abusifs envers leurs partenaires". La clinicienne a signalé que, lors d'un test qu'elle a réalisé au cours de son analyse, Amber Heard avait "grossièrement exagéré" les symptômes de stress post-traumatique dont elle aurait pu souffrir à la suite de violences conjugales présumées.

Johnny Depp lors de son procès contre son ex-femme Amber Heard, le 26 avril 2022 au tribunal de Fairfax, en Virginie.
Johnny Depp lors de son procès contre son ex-femme Amber Heard, le 26 avril 2022 au tribunal de Fairfax, en Virginie.

Johnny Depp lors de son procès contre son ex-femme Amber Heard, le 26 avril 2022 au tribunal de Fairfax, en Virginie. © Brendan Smialowski/AP/SIPA

Les avocats de(...)

Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles