Amber Heard menteuse et pas généreuse ? Johnny Depp fait de lourdes accusations

·1 min de lecture

Le divorce entre Johnny Depp et Amber Heard continue d’agiter les tabloïds américains. Nouvelle péripétie en date : l’interprète de Jack Sparrow dans la franchise Pirates des Caraïbes accuse son ex-femme, l’actrice Amber Heard, de ne pas avoir honoré sa parole. La comédienne de 34 ans avait promis qu’elle reverserait une partie des fonds perçus lors de son divorce à deux organismes caritatifs. Lors de la procédure de divorce, elle avait accepté d’abandonner toutes les poursuites pour violences conjugales en échange de sept millions d’euros, tout en clamant qu’elle n’en voulait pas à la fortune de Johnny Depp mais qu’elle souhaitait soutenir les organismes de charité dont elle est bénévole.

Ce jeudi 7 janvier, l’ancien compagnon de Vanessa Paradis a affirmé qu’elle avait bien empoché les sept millions d’euros, en 2016, mais qu’elle avait menti sur les versements. Au Daily Mail, l’Hôpital pour enfants de Los Angeles a affirmé avoir reçu 100 000 euros de la part d’Amber Heard, alors que la star a plusieurs fois affirmé dans la presse qu’elle ferait un don de 3,5 millions de dollars. En juin 2019, la direction de l’hôpital a adressé un courrier à l’actrice, sous le coup de menaces de la part des fans de Johnny Depp, pour savoir si elle comptait – ou non – verser la totalité des sommes promises. En réponse, les avocats ont fait savoir au Daily Mail que la star d’Aquaman était à l’origine de plusieurs donations "à sept chiffres" pour de bonnes œuvres et qu’elle avait l’intention de "continuer (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Eric Dupond-Moretti "n'aura pas la queue du taureau" : une bataille perdue d'avance ?
Emmanuel Macron sur les pas de Mitterrand : "Il essaie de capter tous les héritages qui peuvent rapporter gros"
Donald et Melania Trump : comment vont-ils quitter la Maison-Blanche ?
"J'ai tout coupé" : Julia Minkowski et Benjamin Griveaux ont surmonté le scandale de manière radicale
Olivier Véran « entêté » et « arrogant » : ça balance au gouvernement