• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Amber Heard assure qu'elle "aime toujours" Johnny Depp

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'actrice Amber Heard lors de son interview sur NBC, le 13 juin 2022. - Capture d'écran - NBC
L'actrice Amber Heard lors de son interview sur NBC, le 13 juin 2022. - Capture d'écran - NBC

"Je l'aime. Je l'ai aimé de tout mon cœur. J'ai fait de mon mieux pour qu'une relation très disfonctionnelle marche". Amber Heard n'en a pas fini avec Johnny Depp. Se confiant dans une longue interview à NBC, l'actrice condamnée fin mai à verser plus de 10 millions de dollars à son ex-mari, pour diffamation, a assuré qu'elle l'aimait toujours.

"Je n'ai aucun ressentiment ou mauvaise volonté à son égard", ajoute-t-elle. Je sais que ça peut paraître difficile à comprendre si vous n'avez jamais aimé quelqu'un."

Pour autant, Amber Heard ne revient pas sur son témoignage, lors du procès, et assure que tout ce qu'elle y a dit est vrai.

"Je ne suis pas une bonne victime"

"Jusqu'à ma mort je maintiendrai chaque mot de mon témoignage", a-t-elle assuré dans un premier extrait de l'interview à NBC.

L'actrice qui, a fait l'objet sur les réseaux sociaux, d'un véritable déferlement de haine, estime:

"Je ne suis pas une bonne victime, je comprends, je ne suis pas une victime aimable, je ne suis pas une victime parfaite, mais j'ai demandé au jury de me regarder comme un être humain".

Interrogée sur sa tribune dans le Washington Post, où elle évoquait les violences conjugales, et pour laquelle elle a été condamnée à verser des dommages et intérêts à Johnny Depp, Amber Heard explique: "cette tribune ne concernait pas ma relation avec Johnny. Il s'agissait plutôt d'apporter ma voix à une conversation plus large, que nous avions à l'époque [ndlr : dans le sillage du mouvement #Metoo]".

Elle assure qu'elle ne l'a pas fait pour lui porter préjudice ou le diffamer, et s'est même entourée d'une équipe d'avocats pour viser le texte, prenant soin de ne pas le citer dans le texte.

Interrogée sur la perspective d'un nouveau procès en diffamation de la part de Johnny Depp, après ses nouvelles déclarations, Amber Heard déclare:

"J'ai peur que quoi que je fasse, quoi que je dise, et quelle que soit la façon dont je le dis, tout représente une occasion de me faire taire. C'est, je suppose, l'objet d'un procès en diffamation. C'est prendre votre voix".

Les droits des femmes reculent

Quelques jours après le verdict, alors Johnny Depp remerciait ses nombreux soutiens sur TikTok, Amber Heard avait publié ces quelques mots, par l'intermédiaire de sa porte-parole:

"Alors que Johnny Depp dit 'aller de l'avant', les droits des femmes reculent. Le message du verdict aux victimes de violences conjugales est... ayez peur de vous lever et de parler".

Johnny Depp est sorti vainqueur à l'issue d'un procès long de six semaines, qui a révélé les dessous toxiques et peu reluisants du couple qu'il formait avec Amber Heard. Alors que les deux ex-époux se poursuivaient mutuellement pour diffamation, Le jury a en effet condamné plus lourdement l'actrice accusée d'avoir diffamé Johnny Depp dans une tribune du Washington Post.

Elle a ainsi été condamnée à une peine de 15 millions de dollars - ramenée à 10,35 millions de dollars en raison d'une loi locale plafonnant les dommages et intérêts punitifs - tandis que Johnny Depp, également condamné pour diffamation à l'encontre de son ex-épouse, n'a été condamné à lui verser que 2 millions de dollars.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles