Ambassade des pôles: les écologistes épinglent à la fois Ségolène Royal et le gouvernement

1 / 2

Ambassade des pôles: les écologistes épinglent à la fois Ségolène Royal et le gouvernement

Le député européen EELV Yannick Jadot a jugé vendredi "scandaleux" qu'à la fois Ségolène Royal et "le pouvoir en place" aient, selon lui, "instrumentalisé" la fonction d'ambassadeur des pôles. "Ségolène Royal a une cohérence qu'elle est parfois, je pense, la seule à comprendre dans le schéma politique", a-t-il aussi critiqué sur France Inter.

"L'Arctique est un sujet trop important pour être instrumentalisé". Or "je n'ai pas vu la France, ni Ségolène Royal, ni le gouvernement français - le sujet n'est pas simplement Ségolène Royal - faire de l'Arctique un sujet international, européen", a-t-il relevé. "Que ce combat ait été détourné par son ambassadrice, comme par le pouvoir en place, je trouve ça franchement scandaleux", a-t-il ajouté.

Ségolène Royal a déjà quitté son poste

L'ancienne ministre socialiste, visée par une enquête préliminaire sur l'usage fait des moyens mis à sa disposition en tant qu'ambassadrice, et mise en cause par le gouvernement pour ses critiques de la politique menée par l'exécutif, notamment la réforme de retraites, a assuré jeudi avoir déjà quitté son poste. Elle a également fait un pas de plus vers une candidature à la présidentielle de 2022: "Si je suis la mieux placée, je serai prête", a-t-elle déclaré sur BFMTV mercredi.

Le nouveau patron d'EELV Julien Bayou a aussi dénoncé l'attitude de Ségolène Royal, jugeant qu'elle aurait dû respecter "un devoir de réserve" car...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi