Amazonie : les deux journalistes portés disparus ont été assassinés par des pêcheurs

© AFP

Les journalistes Dom Philips et Bruno Pereira ont été assassinés. Deux pêcheurs ont avoué les avoir tués par balles puis coulé le bateau avec des sacs lestés de sable pour faire disparaître les corps. Des "viscères humains ont été retrouvés flottant sur le fleuve durant les recherches du journaliste britannique Dom Phillips et de l’expert brésilien Bruno Pereira, disparus il y a une semaine en Amazonie", a déclaré lundi le président brésilien Jair Bolsonaro.

Une zone où se trouvent des narcotrafiquants

Les deux hommes avaient disparu il y a une dizaine de jours en Amazonie. Ils travaillaient sur un livre sur les menaces contre l'environnement et les peuples indigènes. Les motifs de leur assassinat ne sont pas encore très précis. Mais les deux hommes se trouvaient dans une zone où des peuples autochtones doivent subir la présence de narcotrafiquants, pêcheurs et chasseurs illégaux.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

Augmentation des crimes contre les défenseurs de l'environnement

C’est un sujet très politique au Brésil, puisque le président Jair Bolsonaro n’est pas connu pour être un fervent défenseur de l’environnement. C’est même un euphémisme. Il est favorable à l’exploitation minière et agricole de réserves indigènes en Amazonie. Une politique qui laisse l’Amazonie se faire détruire. Les crimes contre les défenseurs de l’environnement ont augmenté depuis l’arrivée de Bolsonaro au pouvoir. Ma...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles