Amazon vient d'obtenir l'autorisation pour lancer 3 236 satellites Internet et concurrencer ainsi SpaceX

·2 min de lecture
Amazon vient d'obtenir l'autorisation pour lancer 3 236 satellites Internet et concurrencer ainsi SpaceX
Amazon vient d'obtenir l'autorisation pour lancer 3 236 satellites Internet et concurrencer ainsi SpaceX

Ce mercredi 29 juillet, les cinq commissaires de la FCC (Commission fédérale des communications américaines) ont voté à l'unanimité pour permettre à Amazon de lancer sa flotte Kuiper dans l'espace et de communiquer avec des antennes terrestres, donnant ainsi au projet les documents nécessaires pour démarrer.

"Nous concluons qu'accéder à la demande de Kuiper servirait l'intérêt public en autorisant un système conçu pour accroître la disponibilité du service à haut débit pour les consommateurs, le gouvernement et les entreprises", a écrit la FCC dans son ordonnance, publiée le 30 juillet. Dans une annonce faite ultérieurement, Amazon s'est engagée à investir "plus de 10 milliards de dollars" dans son effort pour fournir "un service à large bande fiable et abordable aux communautés non desservies et mal desservies dans le monde entier". "Un projet de cette envergure nécessite des efforts et des ressources considérables et, en raison de la nature des constellations [d'orbite terrestre basse], ce n'est pas le genre d'initiative qui peut démarrer à petite échelle. Il faut s'engager", a déclaré Amazon.

En mai 2018, Gwynne Shotwell, le directeur de l'exploitation de SpaceX, avait estimé que c'est précisément cette somme qui était nécessaire pour achever le projet Starlink.

Une concurrence acharnée pour dominer l'internet spatial

Dans ses descriptions de Starlink aux journalistes en mai 2019, Elon Musk affirmait que SpaceX tentait de s'emparer d'à peine 1 à 3 % d'un marché mondial des télécommunications qui représente environ 1 000 milliards de dollars par an. Il a également déclaré que le projet pourrait rapporter à SpaceX entre 30 et 50 milliards de dollars par an, soit environ dix fois plus que ce qu'il faut pour lancer des fusées, ce a incité certains analystes à évaluer la société à plus de 100 milliards de dollars.

Le même accès au marché et la même captation sont sans doute applicables à Amazon. Cela a provoqué de vives batailles en matière de réglementation avec SpaceX et

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sur Netflix, vous allez pouvoir regarder vos films et séries en accéléré ou au ralenti
SpaceX a fait revenir sur Terre, avec succès, deux astronautes de la NASA à bord de son Crew Dragon
Un jeune de 17 ans a été arrêté en Floride pour le piratage massif de Twitter et l'escroquerie au bitcoin
Voici comment doit se dérouler le vol retour des astronautes de la NASA à bord du Crew Dragon de SpaceX dimanche
Ces 20 robots mignons ou effrayants officient dans des magasins et restaurants