Amazon va supprimer « un peu plus » de 18 000 emplois dans le monde entier

© Brendan McDermid / REUTERS

Alors que ses perspectives économiques mondiales continuent de se dégrader, Amazon a estimé que plus de 18 000 de ses salariés pourraient être concernés par son plan de suppression d'emplois dans le monde entier. Dans une note de début d'année partagée aux employés, et consultée mercredi par le Wall Street Journal , le directeur général Andy Jassy a fait part de « constats difficiles » à l'issue de 2022. « Nous avons embauché activement au cours des dernières années », a-t-il notamment indiqué, avant d'ajouter que les responsables du géant du commerce électronique s'étaient réunis pour déterminer comment « alléger » l'entreprise et donner la priorité à « ce qui compte le plus pour les clients » et à « la vitalité à long terme de (leurs) activités ».

La direction en est venue à la conclusion que les licenciements massifs aideraient à poursuivre les « opportunités » d'Amazon avec une structure de coûts « plus solide ». Le PDG Andy Jassy a affirmé être « profondément conscient » que ces suppressions de postes, y compris en Europe, sont des annonces « difficiles » : « On prévoit de supprimer un peu plus de 18 000 emplois. Nous ne prenons pas ces décisions à la légère ni ne sous-estimons l'impact qu'elles peuvent avoir sur la vie des personnes concernées. » Le poids lourd du Web commencera à informer le personnel concerné par ces départs à partir du 18 janvier.

Lire aussi - Amazon, Netflix, eBay, Walmart et Ikea : les cinq marques les plus recherchées sur le web

De premiers indic...


Lire la suite sur LeJDD