Amazon : comment le géant américain lorgne sur le secteur de la santé

© zz/STRF/STAR MAX/IPx/AP/SIPA

De vendeur de livres en ligne au départ à la grande distribution (rachat du supermarché bio Whole Foods), au streaming (Prime Video) en passant par l'informatique dématérialisée (cloud) … Amazon tend à diversifier son offre et vise de plus en plus le secteur de la santé. Ce jeudi, l’AFP a indiqué que le géant américain de Seattle allait racheter le réseau de soins privé américain One Medical. Amazon va s’offrir cette nouvelle société - qui propose un abonnement annuel garantissant l'accès à une consultation médicale en ligne 24h/24 - pour la somme de 3,9 milliards de dollars.

« Réinventer » la santé

À travers cette dernière démarche, Amazon vise à « réinventer » le secteur de la santé. C’est ce qu’a confirmé le vice-président de la branche santé d’Amazon, Neil Lindsay : « Nous pensons que les soins de santé figurent assez haut sur la liste des services qui ont besoin de réinvention. » 

Le chemin vers cette « réinvention » a commencé en 2019 lorsque l’entreprise a lancé un service de télémédecine, pouvant inclure des visites à domicile, nommé Amazon Care. Le service était à l’origine réservé aux employés de la société avant d’être proposé dès 2021 à l’ensemble des entreprises basées aux Etats-Unis. En 2020, le groupe fondé par Jeff Bezos a lancé Amazon Pharmacy, une plateforme de livraison de médicaments sur ordonnance. Comme avec son service de télémédecine, Amazon compte développer une offre de santé plus moderne qui s’accorde avec les modes de vie actuels, et qui soit pl...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles