Amazon, Facebook et Google pendus pour "haute trahison" : la fausse une du Time qui plait aux complotistes

·3 min de lecture

Depuis 2018, cette une fabriquée du magazine Time représentant des silhouettes recouvertes des logos de groupes médiatiques et de communication américains circule sur les réseaux complotistes. Montage assumé, cette image a néanmoins récemment été présentée comme authentique sur certains canaux Telegram hispanophones.

Une image, présentée comme la dernière une du magazine américain Time, a circulé cette semaine sur plusieurs fils de discussions Telegram hispanophones aux tendances complotistes, au point d'alerter nos confrères de Malditas.es.

La légende accompagnant la photo indique : "Dernière une du Time. Aurait-ce un rapport avec cette possible panne générale qui va toucher l'Europe ?". Une référence à la rumeur d'une imminente panne électrique à l'échelle du continent, qui se fonde sur le lancement, le 6 octobre dernier, d'une campagne préventive du ministère de la Défense autrichien face à une telle éventualité.

Sur celle-ci, des silhouettes noires pendues aux lettres capitales du titre du journal, habillées des logos de plusieurs groupes médiatiques ou de communications. On y retrouve Netflix, le Washington Post, Reddit, Amazon ou encore Facebook et Twitter. Des lettres blanches indiquent sur la gauche "haute trahison" ("high treason") en anglais.

Pourquoi c'est faux

Plusieurs éléments sur cette une permettent de voir qu'il s'agit en fait d'un montage.

Tout d'abord, on ne trouve pas trace de cette une en écumant l'ensemble des couvertures du Time, consultables ici. La une du 25 octobre 2021, supposément celle avec les logos des groupes médiatiques et des Gafa, consistait en un grand portrait de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, et la prochaine, prévue pour le 8 novembre, met en scène Joe Biden entouré de plusieurs acteurs mondiaux du climat assistant à la COP26. Rien à voir donc, avec ces silhouettes pendues.

Cette fausse une circule en fait depuis bien plus longtemps. En faisant une recherche d'image inversée (regarder ici comment procéder), on retrouve des occurrences de l'image au moins depuis juillet 2018. Elle apparait sur plusieurs sites d'archives de blog ou forums aux tendances d'extrême droite nationaliste et complotistes américains ou d'autres nationalités (comme ici en italien).

Sur Twitter, l'image est également relayée dès l'été 2018. Elle est très souvent utilisée pour répondre à des pages officielles de médias comme CNN ou même le Time.

La une qui aurait servi de base pour ce montage pourrait être celle du 2 juillet 2018, où l'on voit Donald Trump regarder une petite fille hondurienne en pleurs. La date indiquée en haut à droite sur plusieurs versions de la fausse une qui circulent sur les réseaux sociaux concorde avec celle du 2 juillet 2018.

Une autre version de la fausse une indique de son côté la date du 26 août 2019. Mais la véritable une correspondant à cette date n'a encore une fois aucun rapport et met plutôt à l'honneur le rappeur Lil Nas X.

Dernière variation signalée par Maldita : il arrive parfois que le groupe médiatique Fox News, média apprécié par les partisans pro-Trump, disparaisse de la silhouette la plus à gauche dans la majorité des occurrences, comme sur cette image publiée sur Facebook, alors qu'il est visible sur celle-ci.

Nous avons également retrouvé cette version à laquelle il a été ajouté le logo du parti républicain (l'éléphant) ainsi que plusieurs logos d'institutions américaines

La une fabriquée a depuis été reconnue comme fausse et a disparu du canal Telegram Rafapal, où elle était devenue virale.

Montage humoristique et détournements

Le Time magazine, connu pour ses unes fortes et visuelles, est régulièrement détourné de façon humoristique ou polémiste. Le numéro du 2 juillet 2018 avait ainsi déjà fait l'objet de plusieurs détournements, en faveur et contre Donald Trump.

En mai 2020, une fausse une du Time comparant Donald Trump a Hitler avait également circulé, mais il s'agissait en réalité d'une création artistique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles