Amazon: la création d'un deuxième syndicat à New York échoue

Les 1 633 employés d'un centre de tri du géant américain se sont prononcés contre la création d'un syndicat. Début avril, les employés d'un entrepôt voisin avaient suscité l'enthousiasme de la gauche américaine en avalisant la création du premier syndicat d'Amazon.

C’est un coup d’arrêt pour l’Amazon Labor Union (ALU), le syndicat des travailleurs d’Amazon. Les visites de figures de l’aile gauche du parti démocrate, Alexandria Occasio-Cortez et Bernie Sanders, et même les encouragements plus ou moins appuyés du président Joe Biden n’ont pas suffi à les convaincre.

À 62% (des 998 suffrages exprimés), les employés d’un centre de tri de Staten Island à New York ont décidé de ne pas suivre l’exemple de leurs voisins. Au début du mois d’avril, les employés d’un entrepôt situé de l’autre côté de leur rue avaient créé la sensation, rappelle notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin.

Ils s’étaient prononcés pour la création du premier syndicat chez Amazon, qui cherchait depuis des années à en dissuader ses employés. Dans la foulée de ce premier succès, les membres d’ALU assuraient avoir été contactés par des représentants d'entrepôts un peu partout dans le pays.

Amazon, deuxième employeur aux États-Unis après le géant de la distribution Walmart, conteste depuis les conditions d’organisation de ce premier vote. L'entreprise a déposé un recours contre ce résultat qui lui déplait, estimant notamment que des membres de l'ALU avaient « intimidé » les salariés.

► À lire aussi : États-Unis: Bernie Sanders soutient les salariés d’Amazon pour créer des syndicats

Les travailleurs d’autres entreprises cherchent malgré tout à s’organiser. Chez Starbucks notamment, des employés de plus de 250 cafés de la chaîne ont déposé un dossier pour l'organisation d'un vote. Plus d'une quarantaine y ont répondu favorablement.

(Et avec AFP)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles