Amandine Petit, Miss France 2021 : "J'ai vécu une année incroyable"

·2 min de lecture

Interview. Amandine Petit s'est confiée à Paris Match sur son année en tant que Miss France.

Son règne touche bientôt à sa fin. Amandine Petit passera sa couronne à Miss France 2022 le 11 décembre prochain, à Caen, sa ville natale. L’occasion pour elle de faire un récapitulatif de son année auprès de Paris Match. La Normande arrive à l’Hôtel National des Arts et Métiers à Paris dans une ravissante robe kaki, «déjà portée lors du concours de Miss Univers». Dernière touche de rouge à lèvres et l’entretien peut commencer.

Pour Amandine Petit, l’année est passée «beaucoup trop vite». Elle raconte avoir dû partir parfois un peu trop précipitamment des séances de dédicaces, laissant sur la touche certains fans venus la rencontrer. Elle regrette de ne pas avoir pu prendre les gens dans ses bras en raison de l’épidémie de coronavirus. Mais son naturel optimiste reprend rapidement le dessus. «Toutes les personnes que j’ai pu rencontrer, les personnes âgées que j’allais voir et à qui je mettais des paillettes dans les yeux, tous les lieux que j’ai visités, toutes les robes que j’ai pu essayer, toutes les grandes maisons de couture qui m’ont épaulée… Tout ça était vraiment incroyable. Si je devais revivre cette année, je ferais exactement la même chose», raconte la jeune femme de 24 ans.

Les précieux conseils de Nikos Aliagas

Durant cette année, Amandine Petit a beaucoup appris. Difficile de ne pas être charmé par son aisance et son assurance déconcertante. «Comme je dis toujours, j’ai commencé cette aventure à 23 ans, j’en ressors à 24 sur le calendrier… mais d’un point de vue de la maturité, de tout l’enrichissement personnel et professionnel que j’ai pu gagner, j’en ressors avec 10 ans de plus. Je n’ai plus peur d’aller de l’avant, de prendre des risques, d’entreprendre de nouvelles choses, de dire oui à des projets(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles