Amandine Petit : "les garçons s'interrogent"... Cette question à laquelle Miss France n'échappe jamais

·1 min de lecture

Est-elle un cœur à prendre ? Chose certaine, Amandine Petit, Miss France 2021, élue au Puy du Fou, samedi 19 décembre, n'est pas du genre à lâcher le morceau aussi facilement. Dans un entretien accordé au Parisien, ce samedi 9 janvier, celle qui a connu une petite mésaventure juste après son sacre, a été interrogée au sujet notamment de sa première nuit parisienne, sa première bourde mais également sa première question embarrassante. Elle répond : "On m'a beaucoup demandé si j'avais un petit ami mais je m'y attendais. Quand on arrive dans les studios radio, tous les garçons s'interrogent. Finalement, il y en a toujours un qui finit par la poser".

Mais Amandine Petit, dont l'identité de son copain avait été un temps dévoilée, privilégie la discrétion concernant sa vie sentimentale : "C'est mon jardin secret. J'ai envie de préserver mes proches, ma famille. J'ai souhaité être Miss France, j'assume, mais mon entourage, lui, n'a rien demandé". Une réponse déjà formulée, dans les colonnes de Télé Loisirs en décembre 2019 : "Je pense qu'il y a un jardin secret à préserver durant mon année de Miss France. Cela ne fait que deux jours que j'ai été élue, je ne vais quand même pas tout vous dévoiler d'un coup ! Rendez-vous au prochain épisode, vous savez déjà que j'ai un chat !"

Mardi 22 décembre, Iris Mittenaere, Miss France 2016 et Miss Univers 2016, avait d'ailleurs tenu à mettre en garde Amandine Petit, Miss France 2021. Dans les colonnes de Paris Match, la chérie de Diego El Glaoui s'était (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ivanka Trump "surprise et blessée" par les propos de sa célèbre belle-sœur
Nicolas Bedos : sa prise de position pour la vaccination lui vaut les foudres de ses followers
Patrick et Isabelle Balkany tourmentés : leur fille Vanessa en garde à vue
Emmanuel Macron : des "conseils" à plus de 2 millions d'euros... Une facture salée qui fait jaser !
Brigitte Macron positive à la Covid-19 pendant les fêtes : ce secret bien gardé