Amandine Pellissard (Familles nombreuses) toujours en guerre avec Soukdavone Gayat ? Mise au point sur les tensions

Au mois de mars 2022, une guerre avait éclaté entre Amandine Pellissard et Soukdavone Gayat, deux mamans stars de Familles nombreuses la vie en XXL. La première citée avait assuré avoir été très déçue par la seconde et avait donc décidé de la bloquer des réseaux sociaux. "Je n'ai pas tellement envie de parler de Souk Gayat. Je l'ai bloquée parce que j'ai mes raisons. Vous savez, si l'on se fout de moi, c'est terminé", avait-elle déclaré à l'époque.

Quelques jours plus tard, dans une interview accordée à Télé-Loisirs, la femme d'Olivier Gayat, qui était à deux doigts de divorcer, était revenue sur cette affaire. "Elle m'a bloquée parce qu'elle a cru que je me moquais d'elle. Alors que je ne me suis jamais foutue de la gueule de qui que ce soit. Je ne suis pas une personne comme cela. J'ai toujours été respectueuse des autres familles", avait-elle expliqué.

Amandine Pellissard vs Soukdavone Gayat, un clash toujours d'actu ?

De nouveau interrogée sur cette affaire par Jordan De Luxe cette semaine, toujours pour Télé-Loisirs, Soukdavone vient finalement d'annoncer que les tensions se sont apaisées. "Tout s'est arrangé. C'est des gens qui disent n'importe quoi sur les réseaux, qui foutent le bordel dans la vie des gens. Ils sont partis raconter des choses à Mme Pellissard, Amandine, et le problème c'est qu'elle l'a cru au lieu de m'appeler...

Lire la suite


À lire aussi

Familles nombreuses, la vie en XXL : Soukdavone Gayat bloquée par Amandine Pellissard, elle lui répond
Familles nombreuses la vie en XXL : Olivier Gayat en froid avec Soukdavone ? Il remet les curieux à leur place
Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : "Il m'a fait peur", nouveau passage aux urgences pour son mari et mise au point

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles