Amandine Pellissard (Familles nombreuses) menacée de mort dans une nouvelle lettre flippante

·1 min de lecture

Amandine Pellissard menacée de mort dans une nouvelle lettre : la personne "est de plus en plus menaçante"

Les mamans de Familles nombreuses, la vie en XXL sur TF1 sont décidément plusieurs à recevoir des critiques de la part de haters, mais aussi des insultes et même des menaces. Et c'est Amandine Pellissard, qui était avec son ami Jeremstar à l'arrière d'une voiture, qui a révélé dans la story Instagram avoir été menacée de mort dans une nouvelle lettre flippante.

La mère de 8 enfants a expliqué au blogueur recevoir "toutes les deux semaines" un courrier plein de haine et même menaçant. "La personne, c'est toujours la même et ça monte crescendo. De lettre en lettre, elle est de plus en plus menaçante et en plus" a ajouté Amandine Pellissard. La maman commence à avoir peur que cette personne mette ses menaces à exécution, elle a peur pour elle mais aussi pour son mari et ses enfants : "Est-ce que c'est quelqu'un qui va un jour passer à l'acte, on ne l'espère pas...".

Pour rappel, celle dont vous pouvez suivre le quotidien dans Familles nombreuses, la vie en XXL avait déjà partagé les mots horribles d'une lettre reçue : "Famille de cassos, abrutis, sales. Tes filles sont sales. Des vraies romanichelles, des clochards. Tu me fais vomir". Amandine Pellissard avait condamné ces "propos profondément odieux, infâmes et honteux" et elle avait déjà...

Lire la suite


À lire aussi

Amandine Pellissard (Familles nombreuses) sous protection ? La police s'inquiète après de nouvelles menaces odieuses
Amandine Pellissard (Familles nombreuses, la vie en XXL) menacée : elle tacle la police qui ne fait rien
Ambre Dol (Familles nombreuses, la vie en XXL) harcelée et menacée : "Elle veut ma mort"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles