Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : Un de ses fils en sang, nouvelle visite aux urgences

Décidément, ces derniers jours se sont révélés très compliqués pour les Pellissard. C'est d'abord le papa Alexandre qui a suscité l'inquiétude en se faisant hospitaliser en urgences après que l'une de ses jambes a gonflé à une vitesse folle. Les professionnels de santé avaient alors tout de suite suspecté une phlébite et une opération est désormais prévue mi-mai pour retirer la veine. Et dimanche 1er mai, pas de répit pour Alexandre qui a encore une fois dû se rendre à l'hôpital. Mais cette fois, pour l'un de ses fils !

En effet, en story Instagram, le mari d'Amandine Pellissard a annoncé que son jeune fils Charles, âgé de 4 ans, avait été victime d'un accident sur une aire de jeux. "Direction les urgences pour mon petit Charles. Il est tombé de l'échelle du toboggan et s'est ouvert l'arrière de la tête", a-t-il confié en partageant des images du petit garçon, une blessure évidente avec du sang sur la tête. (Voir notre diaporama). La plaie de Charles a ensuite été recousue. Et plus tard, de retour au domicile familial, il a retrouvé les tendres câlins de sa maman Amandine.

Amandine Pellissard était de son côté restée à la maison pour prendre soin de ses sept autres enfants. Une grosse responsabilité pour la candidate de Familles nombreuses, la vie en XXL (TF1), laquelle n'a toutefois pas peur d'agrandir une nouvelle fois son clan. En effet, voilà un...

Lire la suite


À lire aussi

Amandine Pellissard (Familles nombreuses), son mari Alexandre hospitalisé en urgence : "Une suspicion de..."
Amandine Pellissard (Familles nombreuses) en soutien-gorge sur les réseaux : son fils aîné Léo "l'encourage"
Amandine Pellissard (Familles nombreuses) : grande nouvelle pour son fils Léo après des années d'attente

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles