Amanda Lear flingue le biopic sur Salvador Dali

·1 min de lecture
Amanda Lear, ici le 30 août 2020.
Amanda Lear, ici le 30 août 2020.

Ne comptez pas sur Amanda Lear pour faire la promotion du prochain biopic sur Salvador Dali. Tourné par Mary Harron, avec Ben Kingsley dans le rôle-titre (Gandhi, La Liste de Schindler), il vient tout juste d?être mis en boîte mais déplaît déjà ouvertement à l?ex-muse du peintre, qui lui a réglé son compte en quelques phrases bien senties dans Télé Star : « Ben Kingsley qui joue Dali avec perruque et moustache, c?est ridicule, estime-t-elle. Et je ne vous parle pas de ce mannequin australien de 2 mètres qui est censé être moi. On dirait une prostituée ukrainienne? »

L?actrice en question est la mannequin australo-bosnienne Andreja Pejic, née garçon mais devenue femme, qui s?est imposée comme l?un des mannequins transgenres les plus connus au monde. Sur l?une des photos officielles du film, on la voit poser en manteau de fourrure et robe très décolletée, plutôt aguicheuse dans le rôle d?Amanda, aux côtés de Ben Kingsley, qui interprète Dali à la fin de sa vie, et de Barbara Sukowa, dans celui de Gala. Une caricature qui semble avoir agacé l?ex-muse du peintre, sachant qu?elle-même a beaucoup joué sur son ambiguïté sexuelle, même si elle a toujours démenti être une personne transgenre. Selon ses propres dires, c?est Dali lui-même qui lui aurait conseillé de jouer sur cette ambiguïté pour lancer sa carrière musicale dans les années 1970?

« Gendarme-manager-infirmière »

Le film, intitulé Daliland, revient justement sur ce ménage à trois, entre l?artiste, son épou [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles